Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Vous avez appelé la police ???

Publié par on aura tout vu et entendu sur 26 Mars 2010, 13:32pm

Catégories : #Humour grinçant

Voici une petite histoire VECUE qui m’a été aimablement envoyée et que je vous transmets. Vous pouvez d’ailleurs en  faire l’expérience vous-même en appelant le 17 Et vous verrez bien si ont vous répond. Mon expérience personnelle avec la gendarmerie, qui n’a rien à voir avec cette histoire, est que j’attends encore que quelqu’un décroche.

 

Sujet : histoire vraie !

 

Comment appeler la police quand vous êtes vieux et que vous n'êtes plus très mobile...

 

 Georges DURANT, un homme d'un certain âge vivant à Aubervilliers, dans le 9-3, allait se coucher quand sa femme lui dit qu'il avait laissé la lumière dans l'abri de jardin qu'elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.

 Georges ouvrit la porte arrière de sa maison pour aller éteindre, mais il vit qu’il y avait des personnes dans l'abri en train de voler du matériel. Il appela alors la police qui lui demanda :
"Quelqu'un s'est-il introduit chez vous ?"
 
 Il répondit :
 "Non, mais des gens sont en train de me voler après s'être introduits dans ma cabane de jardin "

 La police répondit :
 "Toutes nos patrouilles sont occupées il faut vous enfermer, et un officier passera dès qu'il sera libre".
  Georges dit :" O.K."
 
 Puis il raccrocha, attendit 30 secondes et rappela la police :
 
 "Bonjour, je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon abri de jardin.... Ne vous inquiétez plus à ce propos... je les ai tués".
 Puis il raccrocha.
> Dans les cinq minutes qui suivirent, 6 voitures de police, une équipe de tireurs d'élite, un hélicoptère, deux camions de pompiers, une ambulance et le SAMU local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.

Un policier lui dit :
  " Je croyais que vous les aviez tués ?..."
 
 Georges répondit :
 " Je croyais que vous n'aviez personne de disponible !!!..."

 


 

  
Moralité : Faut pas emmerder les vieux !

Commenter cet article

J. F. Launay 14/04/2010 09:55


C'est marrant ces "histoires vraies" garanties grand teint mais dont on est incapable de donner la source précise (une telle anecdote, si elle n'était pas bidon, aurait intéressé un localier pour
en faire une brève dans son canard mais sans mettre de nom).


kate 29/03/2010 19:58


Très bonne cette histoire.....!


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents