Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Lu dans la presse :

Publié par Vieille garde sur 29 Septembre 2013, 13:45pm

Non-cumul des mandats : les sénateurs adoptent le texte en s'excluant du dispositif

"Les sénateurs ont voté le projet de loi interdisant le cumul des mandats, mais en s'excluant du dispositif. Ils ont adopté, par 208 voix pour et 107 contre, le texte défendu par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qu'ils ont modifié la nuit dernière par un amendement leur donnant la possibilité d'exercer une fonction exécutive locale, à la différence des députés".

Le cumul des mandats est interdit aux députés mais fortement encouragé pour les sénateurs. Autrement dit : "faites ce que je dis ne faites pas ce que je fais".

Ces bons à rien et parasites de sénateurs dont "le contre-pouvoir" est nul devraient, s'ils étaient honnêtes, démissionner en bloc et supprimer ce boulet qui coûte à la nation, y compris les 1300 peignes culs qui les servent : 134 millions d'€ au minimum par an, sans compter les sommes perçues par le cumul des mandats. (Voir sur le Net : le site "JDN")

Ceci n'empêcherait nullement de réduire de moitié le nombre pléthorique des députés d'une moitié voire plus, ce qui augmenterait d'autant les économies réalisées pour le contribuable (plus de 40 millions d'€). Je n'oublie pas non plus le millefeuille des collectivités avec ses dizaines de milliers d'élus et les nouveaux petits agents empilés les uns sur les autres.

__________________________________________________________________________

Hollande veut réduire de 50% la consommation d'énergie d'ici à 2050

Le président souhaite réduire de 50% la consommation d'énergie d'ici 2050. François Hollande vient d'annoncer : "Si nous réduisons notre consommation d'énergie nous pourrons faire une économie de 20 à 50 milliards d'euros dès 2030". Et de préciser : "c'est deux fois le choc de compétitivité".
Il juge qu'il s'agit d'une division de 3 à 6 fois notre facture énergétique. Il a ajouté : "Dès 2014 l'écoprêt à taux zéro sera simplifié, une prime s'y ajoutera de 1350 euros, elle sera d'autant plus forte que les ménages sont modestes
."

Le doux rêveur à la fois magicien et farceur de l'Élysée veut imposer au Français, outre une fiscalité outrancière, une économie de 50% de leur consommation d'énergie !!!

Comme à son habitude et à celle de son premier ministre (sinistre serait plus approprié), il dit ce qu'il faudrait faire sans donner la moindre première mesure pour y arriver. D'ailleurs avec des SI on pourrait tout aussi bien, à l'instar de Paris, mettre l'Élysée en bouteille et la foutre dans la Seine. Quant-au choc de compétitivité, cela relève de l'escroquerie. Vingt milliards de crédit aux entreprises après les avoir ponctionnées de 13 milliards.

Au lieu de tirer des plans sur la comète, il ferait mieux de réduire le train de vie de l'état et des administrations en faisant les VRAIES réformes structurelles indispensables pour que ce pays sorte enfin la tête hors de l'eau de l'océan européen.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents