Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


"Requiem pour un innocent"

Publié par Vieille garde sur 17 Avril 2014, 14:28pm

Catégories : #Actualité

Jacques Servier vient de mourir. Il est enfin délivré de la meute médiatico-judiciare. Car enfin, voila un homme qu'on a traité de tous les noms et de tous les maux concernant "le Médiator", médicament, il faut le souligner avec force, détourné par des médecins malhonnêtes qui l'ont prescrit comme coupe-faim, pour des cures d'amaigrissement, alors même que sa stricte utilisation concerne des patients atteints de diabète donc très encadrés médicalement.

Je rappelle que même si ce médicament a coûté la vie à 400 personnes en 25 ans et bien que cela soit toujours trop, cela représente 16 victimes par an. ce n'est rien comparé aux 3600 tués par les accidents de la route pour la seule année 2013. Résultat, on a plus de chances de mourir d'un accident de la circulation que de la prise d'un médicament quand il est prescrit et pris à bon escient.

Enfin, partant du principe que TOUS les médicaments sont des poisons, peut-on honnêtement affirmer qu'aucun médicament en circulation n'a jamais fait de mort ne serait-ce que par le biais des effets secondaires, mis à part le paracétamol peut-être et encore ... pris à petites doses?

Curieusement, cela me fait penser au problème lié à la maladie de la vache folle dont les malades morts de la maladie de Creutzfeldt-Jakob se comptent sur les doigts d'une main alors que tous les "spécialistes" nous annonçaient, à grand renfort médiatique, au moins 20 000 morts !!!

Dans cette affaire du Médiator, encore une fois les vrais responsables ne sont pas pas dans le box des accusés. les prévenus devraient être ceux qui ont prescrit ce médicament pour une pathologie pour laquelle il n'était pas destiné. Seulement il est tellement plus facile de prendre au vol le premier suspect venu.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents