Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Toujours cette peur panique d’appeler un chat, un chat …

Publié par Vieille garde sur 4 Décembre 2015, 14:17pm

Catégories : #Actualité

Toujours cette peur panique  d’appeler un chat, un chat …

.

Le président français par accident a déteint sur le président américain hésitant. Je m’explique :

Un drame vient de se produire en Californie à San Bernardino exactement où « deux individus » ont abattu froidement 14 personnes et en blessant 17 autres.

Pour nos complaisants journaleux du petit écran toujours soucieux de nous désinformer, pardon de nous intoxiquer se sont tous précipité pour nous annoncer « qu’à ce stade de l’enquête » il ne s’agissait pas,  d’un attentat terroriste que personnellement  je qualifie comme tel.

Pourtant en prenant connaissance de l’identité des deux malfrats Syed Farook, « un citoyen américain » (de papiers) et son épouse Tashfeen Malik à l’identité inconnue, lourdement armés et vêtus de tenues paramilitaires et à l’inventaire des armes et explosifs saisis, le doute n'est pas permis et l'on peut facilement en déduire que les motivations de ce couple infernal étaient à des années lumières d’un banal geste de « déséquilibrés ».

Pourtant malgré cette flagrante évidence, Hussein d’Amérique (dont on a vu la mine déconfite à la télé) ne veut pas y croire plus que cela. Encore un qui, le nez dans un paquet de merde, affirmerait, dur comme fer, être du pur chocolat …

Et c’est justement en cela que la teinture du président français a éclaboussé le président américain. Toujours cette peur panique de ne pas appeler un chat un chat, par peur d’amalgame et de stigmatisation qui font le lit de l’EI.

Toujours est-il que le peuple américain et notamment la communauté musulmane des États-Unis ne s’est pas laissé influencer puisque ces derniers dénoncent cette tuerie de la façon la plus nette, laissant même entrevoir la peur de représailles à leur endroit, quand on sait que tout américain normalement constitué possède plusieurs armes. Espérons seulement qu’il n’y aura personne d’assez fou pour perpétrer des actes de ce genre.

Je ne sais plus qui l’a dit mais je reprends cette belle et vraie formule à mon compte :

«  Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans » (tout au moins dans le contexte qui nous occupe)

 

San Bernardino : 14 morts dans une fusillade très préparée

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents