Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Relais :

Publié par Vieille garde sur 15 Janvier 2015, 16:01pm

Catégories : #Actualité

Aujourd'hui je relaie un point de vue qui me parait interessant sur la sécurité du pays ainsi qu'une lettre d'un intervenant à l'enseignante d'un de ses enfants.

Garde nationale !

Dans un article sur « Boulevard Voltaire. fr » de ce jour, Philippe Franceschi écrit : « Nos politiques risquent de regretter de ne pas avoir mis en œuvre une garde nationale sur tout le territoire, pouvant apporter une aide aux forces de sécurité, projet plusieurs fois envisagé depuis trente ans. Cette garde permettrait également de consolider la cohésion nationale et de promouvoir les valeurs fondamentales de la République. La synergie avec la gendarmerie serait évidente. On peut même se demander si une partie de l’avenir de la fonction policière ne réside pas dans le système militaire ? »

J’ajouterais personnellement que le mieux, à l’avenir, serait de recruter dans la police les soldats en fin de contrat et qui n'en  renouvèleraient pas d'autre. La plupart se sont aguerris sur les différents théâtres d’opérations extérieures et sont experts en maniement d’armes et en combats urbains.

Nous sommes ne guerre déclarée, ne l’oublions pas.

Éducation nationale !

Voici la lettre ouverte, toujours sur Boulevard Voltaire. fr, d’un père, Philippe Rodier, à une enseignante, au demeurant professeur d’histoire qui dénonce à ses élèves, au lendemain de « la boucherie hallal » comme je l’ai lu ce matin, prétextant que l’extrême droite cherche à enfermer le peuple dans une seule pensée, la sienne. Cette « farceuse » oublie un peu vite que c’est la gauche et l’extrême gauche représentée à 98% dans l’éducation nationale qui font que ce pays s’en va à vau-l’eau depuis une sinistre date : Mai 68. Mais je vous laisse apprécier le contenu de cette lettre qui, je l’espère a bien été transmise à sa destinataire.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents