Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Nouvelles fraîches et (a)variées !!

Publié par Vieille garde sur 15 Mars 2016, 15:52pm

Catégories : #Actualité

Aéroport de Nantes

Le Figaro du jour : Le référendum local sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes aura lieu "avant l'été, au mois de juin", et concernera "tous les électeurs du département de la Loire Atlantique", a indiqué Manuel Valls.
Ce référendum, dont le principe a été annoncé par François Hollande à l'occasion du remaniement gouvernemental le 11 février, sera donc limité aux seuls habitants de la Loire-Atlantique "parce que c'est le département qui est le plus concerné par l'impact, l'impact écologique notamment, en partie économique également, de ce projet" et "parce qu'il faut faire simple", a expliqué le premier ministre sur RMC.

Ça y est, c’est décidé et comme toujours sans concertation et sur un coup de tête du chef de l’état qui, ne sachant plus que dire pour s’en sortir a tiré de son chapeau non un lapin mais un référendum local concernant le très controversé aéroport de Notre Dame des Landes !!

C’est comme la loi sur l’imposition à 75% (retoquée par le conseil d’état) ou encore la réforme constitutionnelle à propos de la déchéance de nationalité (retoquée par le Sénat). Effets (d’annonces) sans effets.

Le référendum « local » aura donc bien lieu au mois de juin. Il « ne » concernera « que » les électeurs de la Loire atlantique !! C’est ILLÉGAL en ce sens que le financement de ce projet est à plus de 80% à la charge de l’état donc à notre charge, bonnes pommes, cochons de CONtribuables payeurs. Nous  n’aurons donc pas droit au chapitre ? (C'est ce que l'on appelle la démocratie en socialie). Pour un projet qui flattera l’égo surdimensionné du nouveau ministre des affaires extérieures quelque peu  endormies ainsi que celui de quelques édiles socialistes du cru.

En attendant la facture sera salée puisque le petit tableau qui suit, datant de … 2006, fait état d’une dépense de 3 milliards « hors taxes ». Et comme toute estimation faite par les techniciens-technocrates habituels, il faudra, compte tenu de la vétusté du « devis » multiplier, cette somme par 3, 4, voire 5 !!

Comme dit l’autre : « Bonjour les dégâts ». De toutes les façons, que ce soit pour ce projet ou pour toute autre action nécessitant un financement public, de l’aveu même du premier ministre, les caisses sont vides (depuis longtemps). Ce qui fait que ce sera le Qatar ou l’Arabie saoudite qui mettront la main dans le burnous pour « nous dépanner », moyennant quelques compensations communautaristes locales (mosquées etc…) !!

Mais tout cela n’est pas bien grave puisque ce seront nos enfants ou plutôt nos petits enfants qui paieront un jour l’addition.

 

Nouvelles fraîches et (a)variées !!

Estimation de 2006 du projet de l'aéroport de Notre Dame des Landes à Nantes

Pédophilie :

Le figaro du jour : Le premier ministre Manuel Valls a demandé au cardinal Philippe Barbarin, figure de l'Église de France, de "prendre ses responsabilités" après la mise en cause de celui-ci par une association de victimes pour non dénonciation à la justice des agissements passés d'un prêtre pédophile.
"Le seul message que je peux faire passer, sans prendre sa place, sans me substituer à l'Eglise de France, sans prendre la place des juges, car une enquête est aujourd'hui ouverte, c'est de prendre ses responsabilités. C'est à lui de prendre ses responsabilités, de parler, et d'agir", a affirmé M. Valls sur la radio RMC à l'intention de l'archevêque de Lyon.

Réponse qui pourrait être celle « du berger à la bergère » et sans vouloir en aucune façon défendre la position de l’Église, souvent laxiste dans le domaine de la pédophilie, il serait bon que le gouvernement et en premier lieu le premier ministre balaie devant son porche. En effet, est-ce que monsieur le premier ministre, en collaboration avec sa « ministresse » de l’éducation nationale et socialiste, prend ses responsabilité en matière de pédophilie dans l’éducation nationale. Le dernier « incident » en date : celui d’un enseignant viré d’un établissement anglais à cause de malversations pédophiles et réembauché sans problème par l’éducation nationale !!

Cherchez l’erreur ?

La loi « El Khomri » et la connerie de l’exécutif !!

Ou l’impossibilité de réformer ce pays où l’archaïque l’emporte sur le pragmatique !!

Exit les heures supp.

Exit le plafonnement prud’homale.

Exit le référendum sur l’aménagement du travail dans les entreprises.

Exit l’aménagement des horaires de apprentis.

Exit, exit, exit …

Une pétition signée par les nostalgiques de 1936, quelques milliers de salariés syndiqués, encore quelques milliers d’étudiants et lycéens et ce qui devait être une réforme du code du travail, insuffisante, mais allant dans le bon sens vient d’être enterrée face à l’obscurantisme primaire des syndicats et des politicards de gôche mais encore face à l’abrutissement des étudiants et lycéens formatés par de bons à rien qui se retrouveront dans quelques temps à la tête d’une fédération socialiste en attendant un poste « de conseiller » dans une mairie ou un ministère et pourquoi pas un jour « dircab », député, sénateur, voire ministre. Les exemples ne manquent pas. Je ne cite personne mais la plupart des chefs de l’UNEF, de la FIDL et autres organisations anarcho-trotskistes sont casés bien au chaud avec des émoluments substantiels. Quant à ceux qui suivent le mouvement tels les moutons de Panurge et qui avant de commencer à mettre un pied dans une entreprise annoncent à coup de banderoles dans les manifs quelque chose dans le genre : « Se lever pour 1200 euros c'est insultant », ceux-là sont destinés soit à la fonction publique, seule habilitée à les embaucher, soit encore à émarger à Pole-emploi, et par voie de conséquence voués à l’assistanat cette plaie qui ronge jusqu’à tuer, lentement mais surement, la société française !! Il y a vraiment des coups de pied au cul qui n’ont pas été distribués en temps utile.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents