Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Je veux être délégué du « polit-bureau » !! ...

Publié par Vieille garde sur 4 Octobre 2016, 15:55pm

Catégories : #Humeur et colère

Je veux être délégué du « polit-bureau » !! ...

... Pardon, je voulais dire délégué de classe !!

Au journal d’intox de TF1 (JT de 20 heures) hier soir ; il nous a été montré un reportage sur l’élection des délégués d’une classe de quatrième pour la nouvelle année scolaire. Moi qui croyait naïvement que l’école était faite pour apprendre les fondamentaux à nos chères petites têtes « arc-en-ciel », à savoir le Français, les maths, etc.  Et bien je me suis mis le doigt dans l’œil jusqu’au coude !! Le reportage de propagande nous montre, à plusieurs reprises, le grand tableau « vert » ou sont exposés telles des œuvres abstraites les noms, photos et professions de foi des candidats à la délégation !! Et qu’y a-t-il entre autres candidature ? Celle de Sarah qui annonce la couleur : « Trump ? No !, Sarah ? Of course ! » Où croyez-vous que cette docile élève a appris à « honnir » un candidat à l’élection présidentielle américaine dont elle ne connait rien sinon le portrait infamant que les merdias gauchistes et les enseignants idoines font de Donald Trump !! L’homme à abattre face à « l’Angélique » Hillary qui ne fait rire personne à part des « éducateurs politisés à la sauce hollandaise ». Ça ne vous rappelle rien ? Non ? et bien j’vais vous l’dire : Cela rappelle étrangement la chasse  à mort au Sarko !!

Tous ces trous-duc feraient bien mieux de regarder ce qui se passe dans leur propre pays en faillite par la faute d’une idéologie destructrice d’un autre siècle : le socialisme. Tous ces « merdouilleux » feraient bien de transmettre le peu de savoir qu’ils ont acquis depuis la destruction de l’éducation nationale en « ce joli mois de mai 68 » plutôt que d’endoctriner des cervelles encore fragiles mais perceptibles, hélas, à une intoxication politicienne de propagande engagée type cinquième colonne.

Il faut dire que du côté du ministère de l’éducation du gender ils sont bien épaulés en la personne de leur ministricule patronne, Najat Vallaud-Belkacem, puisqu’elle vient , rien de moins, d’apostropher le Pape François parce qu’il s’est permis, avec juste raison de faire remarquer que certains livres scolaires mis entre les mains innocentes, propageraient dans leurs esprits encore fragiles des idées d’un  « genre » quelque peu dérangeant pour ne pas dire obscène comme d’une fellation entre deux adolescents et proposée par le livre « Alaska » de John Green (Encore un attardé du bocal sans nul doute, mais obsédé sexuel c’est sûr).

Voici quelques propos choisis de la Belkassine de service sur la théorie du genre qu’elle nie vouloir inculquer aux élèves et étudiants :

 

« La théorie du genre, qui explique “l’identité sexuelle” des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets. »

 

Ou bien encore des publications comme :

Aux Éditions Magnard  dans un livre de seconde un chapitre sur : « Naît-on fille ou garçon ? » avec en sus : « activité 1 » intitulée « Des hommes en jupe », « activité 2 », « Les stéréotypes de sexe »

Aux Éditions Hachette : « notre sexe biologique » que« nous pouvons nous qualifier de masculin ou féminin »

Aux Éditions l’école des loisirs pour les 9-12 ans l’album « Mon frère, ma princesse » recommandé par le ministère de l’Éducation nationale

Pour finir aux « Éditions être » (ça ne s’invente pas) « L’histoire de Julie qui avait une ombre de garçon »

 

Mis à part cette liste (non exhaustive) proposée aux élèves, le Pape  a eu une « parole pour le moins légère et infondée » (dixit Belkassine).

 

Après cela ne vous demandez plus pourquoi vos jeunes bambins seront un jour, après avoir grandi et « armés sexuellement » grâce à l’étude de genres (niés par Belkassine) refoulés dès la première année à l’entrée en faculté ou université pour défauts de connaissances (en « Francé ou ortografe  comme la mode du moment !!) Ce qui donne  depuis longtemps 25% de recalés par an !! Cherchez l’erreur ?

Et on dit merci qui ? Le socialisme-égalitariste-anti-sélection. De bon aloi comme aurait si bien dit, en son temps, maître Capello…

Affaire ou plutôt :  Désastre à suivre …

 

Bonus :  

Ci-après le texte d'un internaute anonyme qui interpelle Najat Vallaud Belkacem sur la relation que nous avons avec "nos ancêtres  les Gaulois" qui fait débat en ce moment. Ou tout au moins la guerre déclarée entre ceux qui ont horreur d'être FRANÇAIS et les autres ...

Najat si tu savais...

Si tu savais Najat, comme on était fiers et heureux, nous les Rinaldi, les Fernández, les Ribolowski, les Sebbah, les Piemontesi, les Van de Kerkof, nous les Bernstein, les Bogossian , les Campana, les Suchodolsky ... d'écouter, les doigts encore douloureux et engourdis par la bataille de boules de neige de la récré, notre maître d'école nous parler de nos ancêtres gaulois qui avaient combattu les armées de César à Alésia et de nos ancêtres Francs qui avaient fait de Clovis leur roi.

 
Si tu savais petite Najat, ministre inculte de l'Education Nationale, comme c'était bon, pour les petits français de neuf ans que nous étions, de faire mordre la poussière aux Anglais aux côtés de notre ancêtre Bertrand Du Guesclin, connétable de France, de chevaucher aux côtés de notre ancêtre Bayard, le chevalier sans peur et sans reproche.

Si tu savais microscopique Najat, qui lit un livre par an mais traite les membres de l'Académie Française de "pseudo Z' intellectuels", comme c'était pénible pour nous de souffrir en sonnant du cor avec notre ancêtre Roland le Preux, mortellement blessé à Roncevaux en assurant les arrières de Charlemagne, comme c'était grisant de partir pour les Croisades avec notre ancêtre Saint Louis.

Évidemment que nous savions, nous qui avions des noms si difficiles à prononcer ou à écrire, que nos héros n'étaient pas nos ancêtres et que nos ancêtres avaient eu d'autres héros.
Mais c'était si bon de croire le contraire, rien qu'une heure par semaine.
On était si fiers de faire partie spirituellement de cette Histoire-là.

Penses-tu, inculte, haineuse et revancharde petite Najat, que ton cerveau formé dans les années Mitterrand et lessivé depuis trente ans à l'eau de Javel de SOS racisme et de Terra Nova, sera capable un jour de comprendre cela ?

Un internaute

 



Commenter cet article

lefebvre erick 04/10/2016 20:14

merci pour cet article qui résume bien le fond de ma pensée et le bonheur d'avoir participé moi aussi à cette épopée et vécu de grands moments lors de ces cours .... je suis d'origine nordique et pourtant quel bonheur de faire partie de cet idée commune concern

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents